Kirche am Steinhof

Depuis le terminus du U3, Ottakring, le bus 146B vous conduit à un endroit boisé dans le 16e arrondissement de Vienne, idéal pour les promenades dominicales et faire voler un cerf-volant. C’est aussi là que se trouve la fameuse Kirche am Steinhof (aussi appelée église St Leopold), une église Jugendstil, réalisée par Otto Wagner entre 1902 et 1907. Située à 310 mètres d’altitude, l’église fait partie de l’hôpital psychiatrique Steinhof. L’architecte a introduit de nombreux détails afin de rendre le bâtiment plus conforme à sa fonction d’église d’asile. Il n’y a par exemple pas d’angles sur les bancs de l’église afin d’éviter que les patients ne se blessent. Les coins sont arrondis et les issues de secours sont situées sur les murs latéraux. L’église est orientée selon un axe nord-sud, fait assez inhabituel pour être remarqué. Les statues sur les tours extérieures représentent St Leopold et St Severin, les patrons de la basse Autriche.

Ouverte aux visiteurs le samedi de 15:00 à 16:00 et le dimanche de 12:00 à 16:00. 2€ l’entrée, 1€ pour les étudiants. Cette église originale vaut le détour. Des visites guidées sont aussi organisées, 8€ le tour, possibilité de réserver une visite en anglais.

Publicités
Publié dans Architecture | Tagué | Laisser un commentaire

Stammmersdorf – Environs de Vienne

Au nord de Vienne, dans le 21e arrondissement, se trouve le quartier de Stammersdorf qui fait frontière au Land Niederösterreich (basse-Autriche en allemand). Stammersdorf est situé au pied du Bisamberg, un contrefort des Alpes de 358m d’altitude et est surtout populaire chez les viennois pour ses sentiers de randonnées au milieu des vignobles. Un itinéraire très bien balisé vous conduit entre les vignes jusqu’à un point de vue sur la capitale autrichienne. L’occasion de prendre un bon bol d’air au vert. Après (ou avant) la balade, je recommande une halte dans un Heuriger pour y goûter un petit Heuriger. En Autriche, le terme « Heuriger » désigne aussi bien un vin jeune que le Buschenschank (comprenez le local) où l’exploitant agricole commercialise plats et boissons strictement issus de sa production. Dans cette région vinicole, une pause oenologique s’impose. Pour plus d’informations sur les différents Heuriger viennois, c’est par ici.

Envie de vous y rendre? C’est facile d’accès: prenez le tram 31 jusqu’au terminus, arrêt Stammersdorf, puis suivez les panneaux « Stadtwanderweg 5 ». Pour la petite anecdote, le terminus du tramway est situé à l’emplacement de la vieille gare d’où partaient les trains assurant la liaison entre les vignobles et Vienne.

Publié dans Environs de Vienne | Laisser un commentaire

La Sylphide à l’opéra de Vienne

Comment voir un ballet à Vienne pour 3 €? Si vous ne craignez pas de rester debout durant toute la durée du spectacle, les Stehplätze (places debout) sont pour vous. Il s’agit d’arriver une heure en avance, de faire la queue devant la caisse des places debout (sur le côté à gauche quand vous êtes face à l’opéra), de monter par les escaliers de service au sommet, de rester discipliné (les ouvreurs ne sont pas là pour rigoler et le remplissage des places debout doit aller vite). Une fois tous les spectateurs bien alignés devant la barre pour s’accouder durant le spectacle, il faut marquer sa place en enroulant une écharpe sur la barre. Une fois la procédure accomplie, l’ouvreuse donne le top pour passer au vestiaire et il ne reste plus qu’à tuer le temps restant avant le début du spectacle. Le tout petit inconvénient des places en balcon quand on est placé aussi haut c’est qu’on ne voit qu’une partie de la scène. En revanche, le point d’observation des mouvements d’ensemble et la vue aérienne sont plutôt pas mal. La première du ballet La Sylphide, ouvrant la saison des ballets à l’opéra de Vienne, a eu lieu le 26 octobre, jour de la fête nationale autrichienne. Très beau ballet qui raconte l’histoire d’un écossais, James aimé par une sylphide que lui seul peut voir. Mais James est fiancé et le jour de son mariage la Sylphide lui vole l’alliance destinée à sa fiancée. Le jeune homme la poursuit et oublie sa fiancée dans les bois. Il rencontre alors une vieille sorcière, qui lui en veut et est décidée à se venger. Elle lui confie un voile qui devrait lui permettre de capturer la sylphide mais le voile est empoisonné et il fait perdre la vie à la sylphide. Parallèlement à ce drame, James aperçoit au loin sa fiancée qui se marie avec son rival. Le ballet créé en 1832 par Philippe Taglioni rencontra un succès immédiat. Le ballet se déroule en 2 actes, le premier coloré avec le corps de ballet masculin et féminin habillé de costumes écossais. L’action du deuxième acte à lieu dans les bois, le corps de ballet féminin est vêtu de jupon de tulles blanches et accompagne le danseur étoile et sa partenaire. Pour info: les sylphes et sylphides doivent leur nom au mot latin sylphus « génie« . Ils sont des créatures mythologiques symbolisant la beauté, la subtilité et l’aspiration spirituelle. Esprits élémentaires de l’air, ils se situent à mi-chemin entre les anges et les elfes. Les sylphes ont pour femmes, filles et compagnes les sylphides. source photo

Publié dans Opéra | Laisser un commentaire

Le croissant

Le croissant, parisien? Tss… L’invention du croissant remonte à 1683, date à laquelle les Turcs envahirent le Saint-Empire romain germanique et firent le siège de Vienne.  Une nuit, les garçons boulangers, qui se levaient de bonne heure pour commencer leur labeur, entendirent des bruits suspects et se rendirent compte que les Turcs étaient en train d’installer des mines sous les fondations de la ville. Ils donnèrent l’alerte à temps et pour célébrer la victoire, les boulangers viennois décidèrent de cuire un pain ayant la forme de l’emblème du drapeau Turc. Ainsi, fut confectionné le premier croissant. Ce n’est qu’à partir de 1889, lors de l’exposition universelle que les Parisiens découvrirent le croissant.

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

L’Autriche et l’innovation

Saviez-vous que l’Autriche est classée 7e pays européen pour l’innovation? A l’occasion d’un détour à l’Institut Français de Vienne, je tombe sur des faits amusants relatifs à l’innovation en Autriche. C’est vrai qu’en France, on n’en entend pas parler si souvent.

Saviez-vous aussi que…

l’Autriche compte (rapporté à sa population) 2,5 fois plus de Prix Nobel que la France? 57 pour la France (65 millions d’habitants), 17 pour l’Autriche (8,2 millions)

la carte postale est une invention Autrichienne? Au même titre que la machine à coudre, la lithographie, le circuit imprimé, la technique du ralenti au cinéma, le crayon moderne et le… croissant.

la production d’électricité y est à plus de 30% d’origine renouvelable? Fermement opposée au nucléaire, l’Autriche développe l’hydroélectrique, le solaire, la biomasse, l’éolien, la géothermie.

le plus ancien zoo du monde est viennois? Le zoo du palais de Schönbrunn est en activité depuis 1752.

En savoir plus sur l’innovation et la recherche en Autriche

Publié dans Science | Laisser un commentaire

Pas de kangourous en Autriche!

En me promenant dans le premier arrondissement lors de ma pause déjeuner, je suis tombée cette semaine pour la première fois sur un T-shirt portant le slogan « No kangaroos in Austria ». Après quelques recherches en ligne et une brève conversation avec ma colocataire, il apparaît que les Autrichiens, en ayant marre que certains anglophones (pour ne pas les nommer) confondent régulièrement leur pays avec l’Australie, ont eu l’idée de créer ce fameux slogan!

Une manière originale et pleine d’humour pour communiquer sur l’Autriche. Et lucrative en plus, si on en juge par le nombre de boutiques de souvenirs qui commercialisent divers objets affublés du fameux slogan.

Un peu d’étymologie pour tenter de lever le voile sur cette confusion:

« Australia » vient du latin « australis » qui signifie du sud et désigne le pays du Commonwealth Australia ainsi qu’un continent situé dans l’hémisphère sud. Le terme allemand pour désigner l’Autriche est Österreich qui vient du vieil allemand Ostarrîchi. Il s’agit sans doute d’une traduction du latin médiéval Marchia orientalis qui signifie « les pays frontaliers de l’est ». Le terme « Austria » qui est une latinisation du terme allemand apparaît pour la première fois au 12e siècle.

Source photo: par ici

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Cinéma – Männerherzen

Vivre en Autriche, c’est aussi l’occasion de voir les nouveaux films allemands, largement diffusés dans les salles viennoises.

Si le cinéma français avait déjà deux films portant le titre « Le coeur des hommes » (le deuxième est sorti en 2002), il manquait encore jusqu’à cette année au cinéma allemand le deuxième volet de « Männerherzen  » (coeurs d’hommes dans la langue de Goethe). Ce manque vient d’être comblé avec la sortie en salle de Männerherzen … und die ganz ganz grosse Liebe (coeurs d’hommes … et le grand grand amour). Un film tendre et drôle de Simon Verhoeven avec entre autre Til Schweiger, où les destins de différents hommes se retrouvent liés par celui d’une ancienne star de la chanson qui rêve de refaire un tube. On rit, on pleure un peu et surtout on quitte le cinéma avec le sourire!

Pour voir la bande annonce ou écouter la musique c’est par ici.

Publié dans Cinéma | 1 commentaire